Ville de Bamena

Une chèvre défile à Bamena.

Le lundi 8 mars dernier, à l'occasion de la journée internationale de la femme, le village Bamena dans le département du Ndé, région de l’ouest du Cameroun a connu un évènement particulier. Pour donner de l'originalité à cet évèvement annuel qui n'attire plus la gente féminine dans ce village, en raison de l’absence des femmes de cette localité au défilé, une association féminine a fait défiler une chèvre vêtue du pagne du 08 mars. Selon des confrères de la Radio communautaire de Bassamba, au cours de son passage devant les invités, la chèvre a été chaleureusement ovationnée.

Chèvre:Camer.beLe village Bamena est situé dans l’arrondissement de Bangangté, département du Ndé dans la région de l’ouest du Cameroun. Bamena fait face à un vaste exode rural, même si on estime la densité de sa population à 75 habitants au km².

Les Bamena sont souvent taquinés avec humour comme étant des voleurs de chèvres. Cette blague n’est pas du tout sans fondement. Au contraire, elle a un rapport direct avec l’histoire de ce village.

En effet, il y a plusieurs siècles un chasseur venu du village Baloum dans la Menoua, du nom de BLINGOUN NJON VIEUP, s’installa à Bamena. Il trouva sur place un village administré portion par portion par les dignitaires suivants : ZAWONG, ZAFENG, ZATCHEU, ZOUSSOUGANG Chef de Tap et FEUGEUPAH à Enou.

Pour unifier ces villages et entreprendre la direction de la Menoua, il usa de ruse : à un moment donné, la population fut frappée par une famine et demanda aux dignitaires de leur procurer de la viande, lesquels dignitaires se lancèrent à la chasse en compagnie de l’étranger. Mais ce dernier très malin après avoir fait quelques kilomètres seulement attrapa une chèvre qu’il mit dans un sac et la ramena aux populations comme étant le gibier qu’elles réclamaient. Malgré les protestations de celles-ci, BLINGOUN les amenèrent à accepter son offre en leur faisant reconnaître qu’elles avaient réclamé de la viande sans préciser s’il s’agissait de celle d’un animal domestique ou non.

Ayant ainsi gagné le pari, BLINGOUN NJONVUEUP devint le Chef Supérieur Bamena avant le retour de la chasse des dignitaires. Par la suite on découvrit que le Chef avait volé son butin et c’est pourquoi on l’appela le Chef voleur de chèvres. C’est depuis lors que les Bamena sont taquinés comme étant tout comme leur Chef, des voleurs de chèvres.5 Source www.bamena.com)

A la mort de cet unificateur, son fils TCHAPTCHOP KOUAGOUN pris les rênes du pouvoir. Puis ce furent successivement WANGUEP qui n’a régné que quelques mois, MEFEU (qui était un Albinos), KOMBOU TOUKEP (qui fut le plus illustre). Toutes les filles du Chef et des fils du Chef à partir de ce souverain sont des NGOUTOUKEP.

La chèvre démeure l'animal le plus vénéré chez les Bamena

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site